Fermeture du Leader Price Express du Roule

L’association a voulu réagir dès la nouvelle connue et c’est sans équivoque qu’AGIR se manifeste pour défendre le quotidien de celles et ceux qui fréquentent les commerces du Roule. Elle a pris l’initiative de proposer une pétition contre la mort du commerce de proximité mulatin. 

Cette pétition a été adressée à Guy BARRET et à Jean-Pierre CALVEL, métropole et territoire, conseiller délégué à l’urbanisme commercial, commerce de proximité et de gros.

Des « pétitionnaires » AGIR à l’oeuvre un samedi matin

 

Quand aux 4 élus municipaux de gauche, ils ont  interpellé le maire et ses 8 adjoints avec le courrier ci-dessous

 

Les élus de la liste Ensemble La Mulatière : Christine BAUD – Alain DORIEUX – Mireille BONNET – Patrick CAILLON

    À Monsieur le Maire et ses Adjoints

 

La Mulatière, le 30 janvier 2017

 

Objet : centre commercial du Roule

 

Monsieur le Maire

Mesdames et Messieurs les Adjoints,

 

Vous devez entendre cette information persistante autour de la fermeture courant février, de la supérette Leader Price Express, pour chiffre d’affaires insuffisant.

Cette fermeture, si elle s’avère effective, sera un coup de massue pour le quartier du Roule et ses habitants. Vous en conviendrez avec nous, Leader Price Express est le seul magasin accessible facilement à cette population, qui vend à des prix raisonnables les produits de tous les jours et qui dynamise le Centre Commercial du Roule autour de son bureau de tabac et la réouverture prochaine de la boulangerie.

Le service qu’il rend est essentiel et fondamental pour les personnes âgées qui le fréquentent. L’État, les Métropoles, les communes dont la nôtre œuvrent pour leur maintien à domicile. Les services de proximité tels les magasins jouent également un rôle essentiel chez nos aînés qui veulent vivre libres le plus possible et donc dignes.  Il l’est également pour ces ménages qui ne disposent pas forcément d’un véhicule pour aller faire leurs emplettes et ne peuvent pas toujours « descendre » et « remonter », cabas pleins, le chemin de la Bastéro en raison de sa forte déclivité.

Cette surface de vente est également un élément de vie pour ce quartier qui s’étiole. Par ailleurs, le distributeur automatique de la Caisse d’Epargne vient d’être retiré par la banque alors qu’il était utilisé régulièrement par des habitants de notre cité ainsi que des clients du marché.

Cette liste d’arguments en faveur de ce commerce n’est bien sûr pas exhaustive.

Conscients que vous êtes inquiets également des conséquences de la disparition de ce magasin, nous  vous demandons si vous avez pris  contact avec le Groupe Casino pour l’inciter à ne pas fermer cette enseigne ou pour trouver une solution qui ne plonge pas tout un quartier et ses habitants les plus vulnérables, dans des difficultés qui menacent leur équilibre. Nous savons bien que le Groupe Casino préfère sans nul doute préserver le portefeuille de ses actionnaires mais nous savons aussi que le bien-être de vos administrés est au centre de vos préoccupations.

Nous vous remercions par avance de bien vouloir nous tenir informés des actions que vous menez

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Adjoints, l’expression de notre considération la plus distinguée.

P/les Elus d’Ensemble la Mulatière

Christine BAUD

 

Ils n’ont pas eu de réponse !